Théa Rojzman


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Théa Rojzman écrit et peint depuis toujours, elle a fait des études de philosophie puis une formation de psychothérapeute. La bande dessinée est devenue son support d’expression privilégié tardivement. Elle publie son premier album en 2007, à 33 ans. Sept livres plus tard (dont « Mourir (ça n’existe pas) » aux éditions La Boîte à Bulles, qui a reçu la mention spéciale du prix Artémisia 2016) elle  travaille principalement pour Fluide Glacial (série « Emilie voit quelqu’un » avec Anne Rouquette et « Les psychopathes célèbres » avec Jeff Pourquié) et publie des chroniques BD dans les magazines Le Cercle psy et Psychologie Positive.

Son site

Bibliographie chez Vide Cocagne


RETOUR